L'association

Assemblée générale 2017 du Cercle Amical du Berry

Mardi 25 Avril 2017, au Centre Bernanos, à 16h

Nous sommes heureux de vous convier à l’Assemblée Générale statutaire du Cercle Amical du Berry - Les Berrichons de Paris, le mardi 25 avril 2017. Tous les adhérents à jour de leur cotisation (possibilité de régulariser à l’entrée) sont attendus. Vous êtes invité(e) à y assister personnellement ou à vous y faire représenter à l’aide du coupon-réponse ci-joint. Si vous souhaitez être présenté(e) par le Conseil pour le remplacement de l’un des administrateurs sortants, vous êtes invité(e) à en aviser par lettre ou e-mail le CAB avant le 15 avril 2017.

 

Ordre du Jour:                 

Rapport moral par le Président,

Rapport d’exercice pour la Gazette par son Directeur,

Examen des comptes et rapport financier par la Trésorière,

Présentation du Site internet par le Webmestre,

Elections au Conseil d’Administration, renouvellement partiel, par le Secrétaire général,

Questions diverses.

 

A l’issue de l’assemblée générale, à 18h30, vous êtes conviés à assister à la conférence à l’auditorium :

Sophie Krausz, maître de conférences à l’université Bordeaux Montaigne, responsable du chantier de fouilles de l’oppidum de Châteaumeillant, présentera les découvertes passionnantes des dernières campagnes de fouilles sur l’un des sites gaulois majeurs du Centre de la France.

Dans l’attente vous retrouver nombreux,               

Le Conseil d’Administration

 

En l'attente de notre prochaine rencontre à l'Espace Bernanos, 4 rue du Havre -75009 Paris (métro: Havre-Caumartin, Saint-Lazare, RER Auber) 

nous mettons en ligne les comptes-rendus de l’Assemblée Générale de 2016 qui s'est tenue le 5 avril 2016, sous la présidence de Madame Marie-France de Peyronnet. 

  

Assemblée Générale du 5 avril 2016

RAPPORT MORAL

 

Depuis le 15 mars 2015, date de notre précédente A.G., le CA de notre Cercle Amical du Berry a vécu des jours intéressants et je dirais heureux, s'efforçant de poursuivre ses actions dans des domaines variés. Et nous espérons que c'est ainsi que vous ressentez vous aussi votre participation a la vie de notre cercle.

Notre CA a fonctionné avec 19 administrateurs, réunissant 13 hommes et 6 femmes, donc une importante minorité féminine, mais qui, je peux vous l'affirmer, n'apparaît pas au quotidien, tant leur activité remarquable donne le change au nombre ! Parmi nos administrateurs, trois nouveaux que vous avez élus l'an dernier : Yves d'Argent, que vous voyez souvent puisqu'il est dans l'équipe qui vous accueille lors de nos conférences ; Alain Dorison, très présent pour écouter afin d'écrire les comptes rendus qui permettent de garder la mémoire; Philippe Paszkiewicz, qui assiste Béatrice Bonamy dans la gestion financière du cercle, important poste s'il en est !

Enfin, deux de nos administrateurs se sont retirés en cours d'année: Stéphanie Barba, si heureuse dans son Sancerrois qu'elle ne souhaite plus s'en absenter ! et Etienne de Choulot, trop pris par sa jeune famille, et sa présence très régulière et active en Sancerrois pour pouvoir remplir activement la fonction d'administrateur. Merci à tous les deux pour leur contribution et leur amitié qui ne manque pas de rester active !

Le CA donc, s'est réuni 6 fois au cours de cette année, une preuve de son dévouement à notre cause, - nos statuts demandent 2 réunions dans l'année - et je l'en remercie en votre nom à tous. Une expression aussi du nombre et de la variété des activités qu'il organise. Celles-ci sont nombreuses: les conférences, la galette des rois, le banquet, les prix annuels.

Les Conférences

Nous avons maintenu le rythme d'une conférence par mois, d'octobre à juin. leur choix est le fruit du repérage des administrateurs qui permet d'élaborer toute une liste de suggestions, parmi lesquelles nous sélectionnons des intervenants de qualité sur des sujets très variés... Souvent nous nous retrouvons face à ce dilemme: choisir des sujets plus "pointus" sur le Berry, qui enrichissent pour nous tous notre connaissance de notre province, ou sélectionner des thèmes plus généraux qui attirent aussi un public non berrichon et les informent des richesses de notre province souvent trop méconnue !Donc vous avez pu venir entendre cette année : Les Services de renseignements: une problématique actuelle, par Dominique Fonvielle ; A la table des Princes, Jean de Berry et ses frères, par Philippe Bon; Georges Sand à Nohant, par Michelle Perrot ; Impressionnistes et postimpressionnistes de la vallée de la Creuse, par Christophe Rameix ; Une amie berrichonne de Balzac, Zulma Carraud, par Thierry Bodin ; Le Berry ancien : église St Eloi de Vitray : découverte de peintures murales à travers un chantier de restauration, par Jean-Yves Bourgain ; De médecin à écrivain, un itinéraire, par Jean-Christophe Rufin ; Alain Nonnet et La Cognette à Issoudun : 50 ans de régal, par Alain Nonnet ; Le Franciscain de Bourges, par Marie-France Chausson et Marie-Jo Desgeorges.

Nos conférences réunissent un public de 60 à 130 personnes, parmi lesquelles quinze à vingt se retrouvent ensuite dans une brasserie voisine pour dîner avec le conférencier et terminer amicalement la soirée.

Devant vous tous, c'est l'occasion de remercier encore nos conférenciers qui tous, avec la plus grande gentillesse, nous apportent leur savoir, pour le seul bénéfice du partage toujours très bien reçu, il est vrai, de leurs connaissances ! La qualité de leur discours, nous a donné une réputation et le bruit court que ces conférences sont parmi les plus intéressantes de Paris ! Merci aussi à nos administrateurs, fins découvreurs de talents, et à Marie-Thérèse Drouillot qui, sans relâche, sollicite associations et médias pour les faire connaître. Pendant quelques années, nous les annoncions dans le Figaro, mais l'aspect onéreux de cette démarche nous en a dissuadés. Et puis, chose curieuse, nous avons pu observer que le public venu par ces annonces, se comptait sur les doigts de la main, et que donc le succès tenait au bouche à oreille et à la qualité de nos sujets

Vous avez pu observer que les sujets de nos conférences "n'ont qu'une chose en tête": le Berry ! Soit qu'elles traitent directement d'un site, personnage, tradition etc ... du Berry, soit qu'elles permettent à un Berrichon de raconter ce qu'il fait de passionnant. C'est ainsi que lorsque les services secrets montent à l'affiche, c'est parce que leur acteur est un Berrichon : Dominique Fonvielle, de Baugy, et qui de plus frère de Marie-Hélène Fonvielle, une des cinq femmes remarquables de notre CA.

Plusieurs d'entre vous ont soulevé un problème par rapport à nos conférences : nous avons décidé de les rendre payantes, pour de simples raisons financières. En effet, la corbeille reçoit en moyenne, 1,50€ par auditeur. Si nous sommes 100 (cas optimiste), les 150 € rentrés ne payent ni la salle (300€) ni l’hôtel et le déplacement du conférencier lorsqu'il n’habite pas Paris (environ 250€). La modeste contribution : 5 et 8 euros y aide. Donc merci à vous: c'est le bon équilibre de nos finances que nous recherchons.

Une autre objection nous est parvenue: cette participation aux frais " pénalise lourdement les adhérents qui assistent à 9 conférences par an, et est nulle pour les adhérents qui n'y viennent pas. Quant aux non -adhérents, à 8€, ils paient moins qu'une cotisation et 8€ ". A ces remarques, je répondrai que ce " prix d'entrée " est bien inférieur au coût réel de la conférence, et que nous joignons les deux bouts grâce au billet d'entrée et grâce surtout aux cotisations annuelles de nos membres.  Donc ceux qui viennent " tirent davantage bénéfice de leur adhésion " que ceux qui ne viennent pas.

Une réflexion qui me touche beaucoup complète cette demande d’éclaircissements : " cela ne va pas inciter les non-adhérents à rejoindre nos rangs et pourtant certains d'entre eux doivent être maintenant fidélisés ". Je partage dans l'idéal cette façon de voir ! Mais puisque le but de toute notre activité au CAB, est de faire rayonner le Berry et d'en partager et faire connaître tant de richesses, pensons que nous atteignons un peu à ce but, ce qui nous est possible grâce à la générosité de nos adhérents et, ne l'oublions pas, au débordement d'activité déployé par vos administrateurs. Donc merci à eux et merci à vous : les deux rôles sont indispensables !

Enfin dernier reproche entendu : prendre cette décision sans attendre l'A.G. Mais nos statuts ne requièrent pas une décision de l'A.G. sur ce point. Elle fait partie des décisions que peut prendre le CA. Nos statuts font une grande confiance au C.A. élu par vous, et lui donnent beaucoup de pouvoir!

Groupe de travail. Sous l'égide de Jean de Ponton d'Amécourt, un petit groupe de travail s'est formé pour réfléchir à des voies de développement du Cercle. Pierre d'Amarzit va vous en parler.

La Galette des rois. Elle inaugure traditionnellement notre année et une soixantaine d'entre nous nous y retrouvons dans la convivialité. Notre nombre en prouve le succès et rend notre manifestation très parisienne : la salle est comble et on s'y presse comme dans les cocktails très courus de Paris ! Du coup, le Café de la Mairie a pris en charge l'organisation des galettes et du vin de Sancerre, et nous en sommes déchargés.

Le Banquet 2015.Il a été le grand événement de l'année, puisque notre hôte d'honneur était le Cardinal Barbarin, Berrichon d'Aigurande, Archevêque de Lyon et Primat des Gaules. Pour accommoder ses horaires, notre traditionnel banquet de déjeuner est devenu un dîner, car il était tenu d' assister à la conférence de Carême, prêchée à Fourvières, en début de ce dimanche après-midi. Ce changement ne semble pas avoir affecté nos amis puisque 130 convives sont venus, record de nos banquets. Afin que plus d'entre nous puissent échanger avec lui, nous avons organisé qu'il aille d'une table à l'autre, prenant un plat à chacune. Ce fut une soirée de découvertes pour le Cardinal, puisque outre ses rencontres avec chacun, il y a appris que l'artiste créant les nouveaux vitraux de " sa " cathédrale de Lyon, était un Berrichon, Jean Mauret, maître verrier de Lignières, et que la sacristie où il endosse chaque jour ses habits sacerdotaux était baignée de la lumière colorée des vitraux de Jean Mauret ! Heureuse coïncidence !

Prix annuels. Notre choix a été l’Association des chiens guides d'aveugles, objets d'une longue éducation de plus de deux ans, et donc rares et coûteux. Ce prix sera remis à Châteauroux, d'ici l'été.

Présentation du Power Point. Comme vous le voyez, Marie-Hélène Fonvielle renouvelle la mise en œuvre de cette excellente présentation : pour elle un jeu d'enfants mais pour nous un grand auxiliaire de lecture. Merci Marie-Hélène, de votre précieuse contribution !

Le site internet est maintenant bien structuré et accueille avec clarté les informations. Des informations c'est pourtant ce qui lui manque le plus. Gérard Nouaille Degorce, son " webmaster " vous en parlera tout à l'heure. Mais déjà, je vous incite à lui envoyer des infos sur les fêtes, les traditions etc. de votre ville ou village d'attache : c'est une pub à lui donner!

Nos finances sont satisfaisantes, et sûrement très bien gérées par l'équipe de Béatrice Bonamy et de Philippe Paszkiewicz, renforcée par Alain Dorison pour des applications spéciales. Ils ont passé à eux trois des heures à enregistrer, additionner, soustraire (hélas!), compter... chaque chiffre entrant et sortant, assurant une transparence dont nous les félicitons et remercions chaleureusement, car ce n'est pas toujours un travail vraiment distrayant !

La Gazette reçoit toujours les compliments de ceux qui la découvrent ! Ce qui est un vrai compliment dans un monde où la presse se porte plutôt mal ! C'est toujours Jean-Claude Miskovsky qui en est le maître d’œuvre, avec MH Fonvielle comme - je voudrais dire - maître d'ouvrage, en tout cas collaboratrice très efficace ! Sans oublier plusieurs relecteurs parmi nos administrateurs, très utiles eux aussi. Jean-Claude va prendre la parole tout à l'heure pour vous donner des détails.

Cercle de réflexion : vous êtes nombreux à vous interroger sur les problèmes traités et ses conclusions. Pierre d'Amarzit vous en donnera tout à l'heure toutes les précisions.

Stand au Salon du Livre d'Histoire de Bourges, 30-31 janvier, tenu par Marie Hélène Fonvielle et Marie-Thérèse Drouillot, présentant La Gazette et le CAB, très appréciés du public.

Il faut hélas que j'ajoute notre tristesse lorsque Robert Limoges nous a quittés, le 8 Octobre 2015.

Une très belle cérémonie a porté nos adieux dans l'église de Châteauroux. Et sa famille a eu ce joli geste de poser dans sa tombe un de ses livres relié par lui : c'était une de ses passions et une très grande expertise.

La conclusion est le temps du merci. A vous tous d'abord, pour votre présence ici ce soir. Merci à ceux qui ont envoyé des pouvoirs : le CAB, c'est vous. Nous nous efforçons d'y agir pour la plus grande renommée de notre province, dans la ligne de ce que vous souhaitez aussi. Exprimez-nous vos souhaits, manifestez vos désirs : c'est en réfléchissant ensemble que l'on ira plus loin ! Merci enfin et beaucoup à nos administrateurs : l'action du CAB, c'est eux ! Ce rapport moral le prouve bien.

En mot de la fin : merci de votre soutien: il nous est indispensable ! Faites connaître notre Cercle, faites-y adhérer, il n'en rayonnera que davantage !

Marie-France de Peyronnet, Président

 

COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 5 AVRIL 2016

L’Assemblée générale s’est tenue cette année au Centre Bernanos, avant la conférence du 5 avril, en présence de 40 adhérents, 46 étant représentés par des pouvoirs au nom des membres du Conseil.

Le Président, Marie-France de Peyronnet, dans le rapport moral, a retracé les événements marquants de notre Cercle survenus depuis la dernière A.G., le directeur de la Gazette, Jean-Claude Miskovsky, a fait le point sur notre publication, le trésorier, Béatrice Bonamy, a présenté les comptes du CAB établis avec Philippe Paszkiewicz (trésorier-adjoint) et Alain Dorison (Secrétaire général), et le webmestre Gérard Nouaille Degorce a présenté le site Internet,

Enfin, le Secrétaire général Alain Dorison a fait le point sur le Conseil d’Administration.

La Gazette Berrichonne :

Au cours de l’année 2015, la Gazette Berrichonne de Paris, publication trimestrielle du CAB, a pu tenir son rythme de croisière en assurant la réalisation de quatre numéros dans l’année. Cette Gazette, qui a fêté ses cent ans en 2010, reste un très bon moyen de communication et d’informations culturelles, bien au-delà du CAB. Rappelons que la réalisation de cette publication est un travail d’équipe composée de bénévoles, et nous tenons à remercier, une fois de plus, nos informateurs et auteurs qui nous adressent régulièrement diverses nouvelles et contributions sur les manifestations berrichonnes, ainsi que sur la parution d’ouvrages, et sur les événements organisés par nos compatriotes en Berry et à Paris.

Le rapport financier : les comptes de l’année 2015 se soldent par une perte de 2 565,44 euros à comparer à une perte de 6 401,75 euros en 2014, soit une amélioration du résultat de 3 836 ,31 euros qui reste cependant négatif.

Comme les autres années, les principales dépenses sont relatives aux conférences et à la Gazette. Pour le poste conférences, la principale dépense est constituée par le coût de la salle qui est de 300 euros par conférence soit 2700 euros pour l’année 2015 (9 conférences). La participation aux frais des conférences mentionnée dans le rapport moral devrait améliorer les comptes de cette rubrique du compte de résultat.

La Gazette a perdu le tiers de ses abonnements en 15 ans ; ils ne sont plus que de 306, ce qui explique le résultat négatif de cette rubrique, soit 1000 euros.

Le total du bilan s’élève à 20 850,54 euros, la trésorerie représentant 20 250,54 euros, soit 97 % du bilan (livret A : 20 073,44 euros et CCP : 177,10 euros). La situation  financière est donc saine.

Le site internet a été réactualisé : le site est encore trop peu consulté ; le webmestre a précisé qu’il souhaite recevoir des informations sur les manifestations en Berry ou celles concernant le Berry à Paris sous une forme condensée, prête à être mise en ligne et si possible accompagnées d’une photo.

Elections au Conseil d’administration :

Dans le cadre du renouvellement triennal des administrateurs en 2016, se représentent Béatrice Bonamy, Anne-Marie Cazenave, Marie-Hélène Fonvielle et François-Marcel Plaisant. L’Assemblée a approuvé à l’unanimité la reconduction dans leurs fonctions de ces administrateurs. Comme cela a été annoncé  par le Président, le Conseil regrette les départs de Stéphanie Barba éloignée de Paris et d’Etienne de Choulot très pris par ses activités professionnelles et sa famille, laissant 2 postes vacants.

Un nouvel administrateur s’est présenté : Monique Coutant, de l’Indre, après avoir présenté sa motivation pour intégrer le Conseil, a été élue à l’unanimité par l’Assemblée.

Le temps imparti manquant, le Groupe de réflexion n’a pu présenter ses réflexions.

Le Président a enfin remercié les administrateurs pour leur implication dans le fonctionnement de l’association ainsi que toutes les personnes présentes et les a encouragées à continuer de faire part de leurs souhaits et remarques sur notre Cercle amical.

Alain Dorison, Secrétaire général.