L'association

La gazette Berrichonne est centenaire

 

Organe de liaison entre les berrichons de Paris et du Berry, la GAZETTE BERRICHONNE est une publication trimestrielle réalisée grâce au concours bénévole des membres de l'association du CERCLE AMICAL DU BERRY.

La Gazette Berrichonne a passé 100 ans !

Le Cercle Amical du Cher et de l’Indre (CACI), fondé à Paris en avril  1903, décide, pour développer son champ d’action, de créer un périodique « La Gazette Berrichonne ». Ce journal lui permettrait d'entretenir des liens d’amitié et de solidarité entre ses membres en Région parisienne et le Berry, et de faire connaître ses grands noms, son histoire, ses arts, ses réalisations industrielles, son actualité,...

Le premier numéro, sous la présidence (jusqu'en 1918) de Me Lucien Henri de Nayves, est un mensuel de quatre pages (format 22x33). Il est édité le 11 février 1911, adressé gratuitement aux adhérents du Cercle et vendu 10 centimes. Un poète anonyme a écrit à son propos :                               

Vous s’rez au courant d’t tout
Sans qu’ça vous coûte
On la vend pas on la donne
Dame oui ! La Gazette Berrichonne

Ses rubriques parlent des faits les plus insolites de la vie en Berry et annoncent les manifestations organisées par les associations berrichonnes qui envoient leurs informations à A. Langlois, secrétaire général. Elles portent la signature d’auteurs bien connus, comme Ch. Gabillaud, H. Lapaire, G. Imbault, J. Mirande, M. Plaisant, G. Vanhor.

La Gazette Berrichonne paraît sans interruption, sauf pendant les deux guerres, jusqu’en 1953, date à laquelle M. Marais succède à Me Joseph Bernard (1883-1968), président du CACI depuis 1918.

 En 1956, Georges Jacquet (1892-1982), éminent architecte, est élu président du Cercle Amical du Berry en remplacement de M. Marais. Il est assisté par M. Gréguy, secrétaire général, qui assure la parution  d’un bulletin intitulé « Paris-Berry », en collaboration avec l’association Le Berry Industriel et Commercial (BIC), ce qui élargit son impact en Région parisienne. Ce bulletin cesse de paraître en 1959.  

Renaissance de la Gazette

En 1960, Georges Jacquet enregistre l’adhésion d’un Berrichon du Blanc, Gustave Rallon (1900-1989), ancien journaliste. Ces passionnés de régionalisme scellent très vite de nouvelles structures qui installent rapidement le Cercle et la Gazette sur de nouvelles bases. Autour de ce tandem, viennent se regrouper une quinzaine d’anciens adhérents qui viennent d’horizons différents.

Gustave Rallon prend la direction de la Gazette et réussit à la faire renaître (format 28x40, de quatre ou six pages). Il fait aussi adopter de nouveaux statuts. À partir de 1968, il organise tous les mois, en collaboration avec Fernand Foucher, puis avec Jacques Lerale jusqu’en 1988, des « Promenades en Berry ». Il relance l’organisation de conférences mensuelles à la Mairie du 6ème et de « causeries amicales » chaque lundi, sur un thème régional. Ces rencontres font l’objet d’un compte-rendu dans la Gazette.

En avril 1971, au Palais de la Mutualité, le docteur Roger Pinoteau, président de l’Association « Arts, Sciences, Lettres » lui remet la médaille d’argent pour avoir depuis plus de dix ans consacré le meilleur de son temps et de son talent de journaliste à notre province.

En 1985, sous la présidence (de 1981 à 1986) du Général Pierre Brunet, il se démène pour que le mot Berry soit retenu par le Conseil régional dans la nouvelle appellation de la région. Il organise une pétition qui recueille des centaines de signatures.

En 1989, d’impérieuses raisons de santé le contraignent à cesser toute activité. Il s’inquiète  de ce  que va devenir sa  « chère Gazette » et entre l’établissement hospitalier et la Gazette, c’est un va-et-vient de recommandations. Gustave Rallon nous quittera le 17 octobre 1989.

Pendant ces années passées ensemble, que de collaborateurs désintéressés ont apporté leur concours. Louons-les - Gustave Rallon en tête - pour ce qu’ils nous ont apporté en ténacité, courage, persévérance.

De 1989 à nos jours

À partir de 1989, Robert Limoges, membre du bureau, rejoint l’équipe du journal. Il  se formera au travail de l’édition et de l’impression sous la conduite du rédacteur Jacques Lerale, sur le point de partir à la retraite.

Pendant quelques années, La Gazette Berrichonne est sous la direction de François Escoube puis, en 1992, sous la présidence (de 1987 à 1993) de Charles de Villaines, Robert Limoges lui succède, avec la collaboration progressive, à partir de 1993, de Françoise Salaün. François Spang-Babou prend la présidence du Cercle Amical du Berry de 1994 à 2001. François Marcel Plaisant, lui succède en 2002.

C'est Jean-Claude Miskovsky qui assure actuellement la direction de la publication soutenu par Marie-Hélène Fonvielle au sécrétariat de publication ; le Cercle étant présidé par Marie-France de Peyronnet.

La gazette Berrichonne a reçu le prix de l'Académie du Berry le 17 avril 2010