Evenements

La lettre de printemps 2017 -  Prieuré de BLERON

Ouf ! Il était temps ! La charpente de Bléron a passé l’hiver au sec et la chapelle a essuyé ses premières tempêtes. Impassible et dorénavant serein, l’édifice n’a plus à craindre la chute des arbres qui le menaçaient. Il semble bien qu’une bonne fée se soit penchée sur la vieille bâtisse, et ait décidé d’aplanir toutes les difficultés qui lui barraient la route de l’éternité ...

Empêchés à l’automne par les travaux de restauration de la chapelle, trois chantiers d’entretien ont eu lieu en janvier et février. La vingtaine de bénévoles a effectué un travail presque titanesque : enlèvement des gravats, tri et déplacement des pierres, tronçonnage et brûlage des branches des arbres ayant dus être abattus.

Evoqués lors de la dernière Assemblée générale, les travaux de restauration des fenêtres vont se poursuivre dès cette année, ils seront pris en charge par l’association, comme la confection des marches à l’entrée de la chapelle.

Autre sujet de satisfaction, le succès des permanences assurées par les administrateurs et quelques membres de l’association. Plus d’une centaine de visiteurs ont déjà franchi la porte de la chapelle à ces occasions. Une belle découverte et un émerveillement pour nombre d’entre eux !

Enfin, le succès des concerts ne se dément pas. Que ce soit pour écouter du Gospel ou de la musique traditionnelle vous venez suffisamment nombreux pour remplir l’église de Saint-Martin.

Merci pour votre fidélité qui nous conforte dans nos objectifs.

Avril. Un nouveau printemps montre le bout de son nez, une énième renaissance de la nature. Pour Bléron aussi ce mois d’avril a tout d’une renaissance et je ne peux m’empêcher de me remémorer ce que j’écrivais dans mon premier billet, c’était en 2010 :

 « Bléron est toujours debout, pour combien de temps ? Depuis combien d’années ou de siècles les pierres attendent-elles une main secourable ? Bientôt, un nouveau printemps redonnera vie à la forêt autour du prieuré. A quand le printemps des pierres et des charpentes ? Quelle main sage et ferme saura les remettre debout ? Faisons le vœu que cette main soit suffisamment douce pour trouver l’équilibre entre l’humain et le sauvage car Bléron ne saurait vivre sans puiser sa sève, son essence, dans la vie sauvage qui grouille autour de lui et parfois le pénètre secrètement. »

Eh bien, nous y sommes et ce n’est pas le moment de baisser les bras !

Jean-Paul Thévenin, secrétaire

Prochaine manifestation

- Samedi 9 Décembre 2017 à 16 h : concert en l’église de St-Martin du groupe Gospels Happy Jazz.

 

 

Le blog de l’association : http//bléron.sma.over-blog.fr